accueil FRAC Poitou-Charentes

 

 

 

 

 

 

63 Bd Besson Bey | 16000 Angoulême
présentation programmation collection médiation documentation liens

 

Au FRAC Poitou-Charentes site d'Angoulême

Modes d'emploi
12 octobre - 22 décembre 2018
Jérôme Allavena | Claude Closky | Toni Grand | Alex Hubbard | Laurent Kropf en collectif | Jérémy Laffon | Stephen Marsden | Bernard Pagès | Émilie Perotto | Chloé Piot | Philippe Poupet | François Ristori | Claude Rutault | Claude Viallat | Jean-Luc Vilmouth

collections FRAC Poitou-Charentes, FRAC-Artothèque Limousin Nouvelle-Aquitaine,
Chambre des Métiers et de l’Artisanat de la Charente

>> dossier de presse

 

Sous le vocable Modes d’emploi, cette exposition organise une improbable rencontre entre des œuvres conceptuelles dont la traduction matérielle est presque secondaire et, à leur opposé, des œuvres nées de la manipulation des matériaux et de leur expérimentation en atelier.

Leurs points communs ? Un goût partagé pour la méthode, le souci du détail, l’intérêt sans distinction pour chaque élément qui compose une technique ou un objet, la décomposition en étapes, la démystification du geste artistique...

Ainsi, les œuvres se dévoilent, exposent à tous et toutes ce qui les constitue et laissent apparaître un souci de transmission auprès des visiteurs : c’est en partageant le vocabulaire et les outils que chacune et chacun peut ensuite s’en saisir et explorer sa propre capacité créatrice.

Composées de sculptures, de dessins, de vidéos ou encore d’installations produites par des artistes issus de toutes générations, Modes d’emploi est également l’occasion de présenter la restitution d’une résidence de l’artiste Laurent Kropf auprès des apprenants du campus des Métiers d’art à Barbezieux (Chambre des Métiers et de l’Artisanat de la Charente), un centre de formation dans lequel il a travaillé en collaboration avec des ébénistes, des tailleurs de pierre ainsi que des soudeurs. Il en est né Le Grand Atelier, une installation fruit d’une production collective interrogeant les relations entre art et artisanat, entre maître et apprenti, entre savoir et transmission.

Modes d’emploi, une exposition sous le signe du partage, un écho aux missions du FRAC et de son action sur le territoire. Un souci de partage qui se vérifie dans les rendez-vous du Weekend national des FRAC (WE FRAC) en novembre : ateliers avec des artistes, écoute musicale et échanges conviviaux - notamment avec Benoit Delépine, le parrain de l’édition.


visuel : Chloé Piot , Arizona Dream, 2012, crayons Ikea, colle, papier, MDF, tubes en métal peint 180 x 100 x 80 cm collection FRAC Limousin, Limoges, dépôt de l’artiste en 2014, photo Frédérique Avril ©SAIF

 

___________________

Rendez-vous

Danse et théâtre

samedi 8 décembre 2018 à 17h
Improvisation des élèves du Conservatoire Gabriel Fauré GrandAngoulême, danse et théâtre dans l’exposition.

____________________________

 

 

Horaires et jours d’ouverture exposition site d'Angoulême
du mardi au samedi de 14h à 18h
et le 1er dimanche du mois

entrée libre

Visites accompagnées pour les groupes et les scolaires gratuites et sur réservation au 05 45 92 87 01

Visites accompagnées chaque mardi et chaque 1er dimanche du mois à 16h00 | gratuit

 

Fonds Régional d'Art Contemporain Poitou-Charentes
site d'Angoulême

63 bd Besson Bey | 16000 Angoulême
05 45 92 87 01
info@frac-poitou-charentes.org
www.frac-poitou-charentes.org

The Player
programme de vidéos

Un espace au FRAC Poitou-Charentes, site d’Angoulême dédié à l’image en mouvement. En parallèle de chaque exposition, découvrez une programmation autonome au rythme aléatoire.

Videodrome
12 octobre - 22 décembre 2018
programme vidéo
site d'Angoulême

Fayçal Baghriche (visuel) | le Gentil Garçon| collectif_fact

Moins sulfureux que le film de Cronenberg dont il emprunte le titre, ce programme retient l’idée d’une frontière très faible entre la réalité et l’univers des productions audiovisuelles.

>> dossier de presse

Ce programme, bien moins sulfureux que le film de David Cronenberg dont il emprunte le titre, retient l’idée de la finesse de la frontière qui peut résider entre notre réalité et celles de l’univers des productions audiovisuelles. En Saint Thomas un peu trop moderne, chacun d’entre nous peut devenir la proie de productions audiovisuelles qui participent, pour les plus sympathiques, à la création de mythologies personnelles ou, pour les plus tordues, à l’entretien de théories complotistes aussi néfastes les unes que les autres.

Les vidéos qui composent Videodrome n’ont rien de l’inventaire que constituent les chaines youtube complotistes. Elles pointent cependant la nécessité d’une éducation du regard afin de prévenir une possible altération des capacités d’analyse face aux images et aux discours lorsque ceux-ci se rencontrent de manière harmonieuse dans un bon montage.

Fayçal Baghriche remémore les mythologies et questionnements de son enfance qui étaient nourris par les programmes télévisuels. Le Gentil Garçon détourne une forme de théâtre japonais traditionnel s’appuyant sur un défilement d’images pour proposer une nouvelle histoire du monde à un public d’enfants. Et, enfin, le collectif_fact fait émerger un nouveau sens à un propos en lui attribuant des images qui lui sont étrangères.

 

12 octobre - 4 novembre | Fayçal Baghriche
La nuit du doute, 2016, vidéo, 6’20’’, collection FRAC Poitou-Charentes.
Fayçal Baghriche remémore les mythologies de son enfance qui étaient nourries par les programmes télévisuels.

6 novembre - 2 décembre | Le Gentil Garçon
Chronique du monde d’avant, 2013, vidéo, 10’41’’, collection FRAC Occitanie Montpellier. L’artiste détourne une forme traditionnelle de théâtre japonais afin de proposer une nouvelle histoire du monde.

4 - 22 décembre | collectif_fact
The Fixer, 2013, vidéo, 8’24’’, coll. FRAC Alsace. Un script doctor parle de son travail, améliorer un scénario en supprimant des personnages, comme s’il s’agissait de celui d’un tueur à gages.

 

___________________________________

du mardi au samedi et chaque premier dimanche du mois
nouveaux horaires ! : de 14h à 18h
ouvert les jours fériés
entrée libre

Fonds Régional d'Art Contemporain Poitou-Charentes
site d'Angoulême

63 bd Besson Bey | 16000 Angoulême
05 45 92 87 01
info@frac-poitou-charentes.org
www.frac-poitou-charentes.org

 

 

Au FRAC Poitou-Charentes site de Linazay

 

 

Melanie Manchot, FRAC Poitou-Charentes

D’ici là
10 septembre 2018 - 22 février 2019

visites uniquement sur rendez-vous - gratuites


Jérémie Bennequin | Lola Gonzàlez | Melanie Manchot (visuel)
Sara Ouhaddou | Claude Pauquet | Laurence Rasti | Marie Voignier

collection FRAC Poitou-Charentes

>> communiqué de presse


Du 10 septembre 2018 au 22 février 2019, le FRAC Poitou-Charentes propose la découverte d’une nouvelle exposition dans son site de Linazay (86). Uniquement accessible sur rendez-vous, il s’agit avec cet accrochage de donner à voir des œuvres nouvellement acquises par le FRAC et encore peu, voire pas du tout, exposées dans ses murs. C’est donc en exclusivité que les visiteurs pourront les découvrir.
Et si, de plus, vous voulez faire partie des privilégiés qui accèderont aux réserves de la collection, inscrivez-vous au plus vite à la visite proposée le 16 septembre dans le cadre des Journées du patrimoine.

D’ici là

La locution « d’ici là », si elle semble se référer à deux lieux considérés comme distincts, désigne en fait le temps qui s’écoulera entre le présent et un événement futur précédemment évoqué.
Comme cette expression, les œuvres qui constituent cette exposition établissent des relations spatiales et temporelles. Ce faisant, elles cristallisent des moments de l’activité créatrice de leur auteur et dépeignent en nuances d’archaïsmes et de mutations les relations entre les civilisations.

Jérémie Bennequin s’est lancé à la recherche du temps perdu par un labeur quotidien d’estompage du roman de Marcel Proust. La page gommée en public le 7 mars 2015 au FRAC Poitou-Charentes à Linazay est de retour sur site !
Dans sa vidéo Les anges, deux personnages de Lola Gonzàlez, étranges quadrupèdes contemporains, acquièrent la bipédie au contact d’un autre.
La série de photos-souvenirs de Melanie Manchot révèle les Alpes suisses comme haut lieu pour les touristes indiens qui y posent en costumes traditionnels helvètes.
Collaborant avec un tisserand tangérois, Sara Ouhaddou l’a amené à transformer ses motifs ancestraux pour exprimer la rapide dégradation de son environnement.
Claude Pauquet a réalisé dans l’usine New Fabris de Châtellerault occupée par les salariés après sa fermeture des portraits photographiques sans fard des salariés licenciés, probablement supplantés dans leurs tâches par des ouvriers du bout du monde.
Fuyant la violence d’état à leur égard, de nombreux homosexuels iraniens se réfugient de l’autre côté de la frontière turque. Les photographies de Laurence Rasti proposent des portraits drôles et tendres de ces couples en transit.
Un ancien guide de safari commente les pages illustrées de son livre de souvenirs africains. L’œuvre vidéo et photographique de Marie Voignier tourne la narration insouciante de ce loisir postcolonial en constat d’une relation prédatrice persistante de l’Europe à l’Afrique.

Alexandre Bohn, juillet 2018.

 

Rendez-vous

> visite pour les groupes sur rendez-vous au 05 45 92 87 01


> Journées européennes du patrimoine
dimanche 16 septembre de 14h à 18h, gratuit

• visite libre de l’exposition tout au long de l'après-midi

• visite des réserves
en plus d’accueillir des expositions, le site de Linazay est le lieu où sont conservées les œuvres de la collection.
3 visites exceptionnelles des réserves sont proposées durant l’après-midi, pensez à vous inscrire ! (05 45 92 87 01)

>> communiqué de presse

> visite pour les enseignant.es le lundi 17 septembre à 17h30

 

_________________________________

Fonds Régional d'Art Contemporain Poitou-Charentes
site de Linazay
Lieu-dit "Les Alleux"
RN 10, sortie Linazay | 86400 Linazay
05 45 92 87 01
info@frac-poitou-charentes.org
www.frac-poitou-charentes.org

 

 
 
Haut de page |
Accueil