u

accueil FRAC Poitou-Charentes

 

 

 

 

 

 

63 Bd Besson Bey | 16000 Angoulême
présentation programmation collection médiation documentation liens

 

Au FRAC Poitou-Charentes site d'Angoulême

Je est un.e autre_Alexandra Pouzet

Je est un.e autre
2 février - 19 mai 2018
le FRAC sera fermé les 1er et 8 mai.

vernissage jeudi 1er février à 18h

>> dossier de presse

>> dossier d'accompagnement

 

Edouard Boyer | Serge Comte | John Currin | Brice Dellsperger | Patrick Faigenbaum | Sarah Jones | Natacha Lesueur | Ludovic Chemarin© | Regina Möller | Zanele Muholi | Alexandra Pouzet | Athi-Patra Ruga | Bruno Serralongue | Ernest T. | Abel Techer | Jean-Marc Tingaud | Julia Wachtel | Olivier Zabat

collection FRAC Poitou-Charentes,
collection FRAC-Artothèque du Limousin

 

Le portrait, comme les autres grands genres académiques, a survécu aux canons de l’académisme et a traversé le modernisme en se chargeant de subjectivités inédites. Reliée à cette histoire des arts occidentaux qui l’a conçu longtemps comme la traduction la plus frontale de fonctions sociales dévolues aux œuvres telles que l’expression du rang du commanditaire ou la fixation de son image pour la postérité, la pratique émancipée du portrait n’a de cesse d’évoluer au gré de l’histoire des idées et des techniques.

« Je est un autre » : c’est ainsi qu’Arthur Rimbaud résuma son expérience du processus créatif, signifiant que l’artiste « assiste à l’éclosion » de sa pensée, de son œuvre. Dérogeant à la conception cartésienne du sujet, il sous-entendait aussi la porosité de chacun au monde, l’impureté consubstantielle de tout sujet comme agrégat d’altérités.

Quel qu’en soit le medium, quelle que soit la manière de l’artiste et l’agencement qu’il propose, le portrait est toujours, in fine, une table de négociation, un étal de commerce, entre deux mondes face à face : celui du sujet représenté et celui du sujet regardant. Voilà pourquoi tout portrait est avenant : au-delà du réflexe empathique que la géométrie d’un visage ou qu’une silhouette humaine suscite, l’expérience qu’il ne manque jamais de proposer au spectateur est bien celle d’une situation de commerce. Sur la table, sur l’étal, chacun voit mêlés des morceaux de soi, des aspects de l’autre en un tout autre qui fait humanité.

Les œuvres qui constituent cette exposition multiplient les métamorphoses, les travestissements, les attributs, et déclinent les attitudes et les postures. Ces représentations de soi ou de tiers font jouer image et identité. Elles disent l’identification à un groupe, à une classe, à un genre. Elles traduisent des processus de construction de soi qui voient la personne composer avec des données biologiques, des paramètres psychologiques et négocier avec des déterminismes sociaux et des inerties culturelles.

Alexandre Bohn,
directeur du FRAC Poitou-Charentes
novembre 2017

 

___________________

Rendez-vous

 

Visite enseignants et personnes relais
> mercredi 7 février 2018 à 14h

Visites accompagnées
> chaque 1er dimanche du mois à 16h
découverte de l’exposition en compagnie d’un.e médiateur.trice
gratuit

Journée internationale des droits des femmes
> jeudi 8 mars
rencontres et échanges autour d’initiatives locales
gratuit

Nuit des musées
> samedi 19 mai
programme à venir
gratuit

Jeune public | La Fabrique du regard
des ateliers pour les 6-10 ans pendant les vacances scolaires :
durant 5 après-midis, les enfants découvrent l’exposition en s’amusant.
> du 12 au 16 février
> du 9 au 13 avril
14h30-16h
gratuit, sur inscription

 

 

____________________________

Horaires et jours d’ouverture exposition site d'Angoulême
du mardi au samedi de 14h à 18h
et le 1er dimanche du mois

entrée libre

Visites accompagnées pour les groupes et les scolaires gratuites et sur réservation au 05 45 92 87 01

Visites accompagnées chaque mardi et chaque 1er dimanche du mois à 16h00 | gratuit

 

Fonds Régional d'Art Contemporain Poitou-Charentes
site d'Angoulême

63 bd Besson Bey | 16000 Angoulême
05 45 92 87 01
info@frac-poitou-charentes.org
www.frac-poitou-charentes.org

The Player
programme de vidéos

Un espace au FRAC Poitou-Charentes, site d’Angoulême dédié à l’image en mouvement. En parallèle de chaque exposition, découvrez une programmation autonome au rythme aléatoire.

Demande à la poussière
2 février - 19 mai 2018

Demande à la poussière est un programme de vidéos dans lequel les éléments ébranlent le cours des choses : de la destruction d’une maison naît une géologie contemporaine ; des pratiques incendiaires deviennent simultanément synonymes de célébration et de destruction ; une tempête en carton éprouve les premières formes de vie terrestre.

« Rien en se perd, rien ne se crée, tout se transforme ». Inspirons-nous de la maxime de Lavoisier et nourrissons-nous du talent de John Fante (merci pour le titre) afin d’envisager les destructions sous un nouveau jour et transformer ainsi nos futurs entropiques en des récits aux tonalités souvent rudes, parfois mystiques et quelques fois vibrantes.



>> dossier de presse

2 février - 4 mars
Lara Almarcegui
Buried House, 2013
vidéo, 7’02’’, collection FRAC des Pays de la Loire
(visuel)

6 mars - 14 avril
Clément Cogitore
Burning cities, 2009
vidéo, 5’05’’, collection FRAC Alsace

17 avril - 19 mai
Hugues Reip
La tempête, 2005
vidéo, 5’35’’, collection FRAC Corse

___________________________________

du mardi au samedi et chaque premier dimanche du mois
nouveaux horaires ! : de 14h à 18h
ouvert les jours fériés
entrée libre

Fonds Régional d'Art Contemporain Poitou-Charentes
site d'Angoulême

63 bd Besson Bey | 16000 Angoulême
05 45 92 87 01
info@frac-poitou-charentes.org
www.frac-poitou-charentes.org

 

 

Au FRAC Poitou-Charentes site de Linazay

 

 

Je est un.e autre
8 janvier - 19 mars 2018

exposition accessible aux groupes sur rendez-vous (gratuit)
au 05 45 92 87 01

Marie Fagué | Hallgrimur Helgason | Sarah Jones | Thomas Schütte | Elise Tak | Jean-Marc Tingaud | Akram Zaatari

collection FRAC Poitou-Charentes

 

Le portrait, comme les autres grands genres académiques, a survécu aux canons de l’académisme et a traversé le modernisme en se chargeant de subjectivités inédites. Reliée à cette histoire des arts occidentaux qui l’a conçu longtemps comme la traduction la plus frontale de fonctions sociales dévolues aux œuvres telles que l’expression du rang du commanditaire ou la fixation de son image pour la postérité, la pratique émancipée du portrait n’a de cesse d’évoluer au gré de l’histoire des idées et des techniques.

« Je est un autre » : c’est ainsi qu’Arthur Rimbaud résuma son expérience du processus créatif, signifiant que l’artiste « assiste à l’éclosion » de sa pensée, de son œuvre. Dérogeant à la conception cartésienne du sujet, il sous-entendait aussi la porosité de chacun au monde, l’impureté consubstantielle de tout sujet comme agrégat d’altérités.

Quel qu’en soit le medium, quelle que soit la manière de l’artiste et l’agencement qu’il propose, le portrait est toujours, in fine, une table de négociation, un étal de commerce, entre deux mondes face à face : celui du sujet représenté et celui du sujet regardant. Voilà pourquoi tout portrait est avenant : au-delà du réflexe empathique que la géométrie d’un visage ou qu’une silhouette humaine suscite, l’expérience qu’il ne manque jamais de proposer au spectateur est bien celle d’une situation de commerce. Sur la table, sur l’étal, chacun voit mêlés des morceaux de soi, des aspects de l’autre en un tout autre qui fait humanité.

Les œuvres qui constituent cette exposition multiplient les métamorphoses, les travestissements, les attributs, et déclinent les attitudes et les postures. Ces représentations de soi ou de tiers font jouer image et identité. Elles disent l’identification à un groupe, à une classe, à un genre. Elles traduisent des processus de construction de soi qui voient la personne composer avec des données biologiques, des paramètres psychologiques et négocier avec des déterminismes sociaux et des inerties culturelles.

Alexandre Bohn,
directeur du FRAC Poitou-Charentes
novembre 2017

 

___________________

Rendez-vous

Jeune public | La Fabrique du regard
des ateliers pour les 6-10 ans pendant les vacances scolaires : durant 5 après-midi, les enfants découvrent l’exposition en s’amusant.

> du 21 au 23 février
14h30-16h
gratuit, sur inscription

 

_________________________________

Fonds Régional d'Art Contemporain Poitou-Charentes
site de Linazay
Lieu-dit "Les Alleux"
RN 10, sortie Linazay | 86400 Linazay
05 45 92 87 01
info@frac-poitou-charentes.org
www.frac-poitou-charentes.org

 

 
 
Haut de page |
Accueil