accueil FRAC Poitou-Charentes

 

 

 

 

 

 

63 Bd Besson Bey | 16000 Angoulême
présentation programmation collection médiation documentation liens
 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

La peinture figurative de Claire Aumaître se nourrit volontiers, à l’instar de ses aînés du début du 20ème siècle, de références et de citations empruntées aux grands genres classiques.
Claire Aumaître reprend ici le mythe grec de l’enlèvement d’Égine*, faisant directement référence à La visite de Jupiter à Égine (1766-67), peinture mythologique de Jean-Baptiste Greuze (peintre de l’Ecole française Rococo, du 18ème siècle). Seul le choix du moment diffère, le genre classique voulait que l’on représente le moment de l’enlèvement dans les cieux, Claire Aumaître choisit ici de représenter et de suggérer à travers une peinture expressive et colorée le moment-même où Zeus prend possession d’Égine, l’acte traditionnellement éludé.


* Zeus, sous la forme d'un aigle, enleva la nymphe Égine, la fille du fleuve Asopos, à Sicyon. Il la transporta sur une île de la côte d'Argolide qui ainsi prit son nom. De leur union naquit Éaque, Roi des Myrmidons, grand-père d’Achille.

Notice FRAC Poitou-Charentes/ID

Historique
Restauration

 


Claire Aumaître

Née en 1959 à Neuilly-Sur-Seine, France
Vit et travaille à Versailles

 

Claire Aumaître, Égine, 1986, collection FRAC Poitou-Charentes

 

Égine

1986

peinture à la cire sur papier Kraft
133,5 x 103 cm

acquisition 1987 | à l'artiste

n° inv. 987.6.1

Collection FRAC Poitou-Charentes
Photo Richard Porteau

 
Haut de page |
Accueil