accueil FRAC Poitou-Charentes

 

 

 

 

 

 

63 Bd Besson Bey | 16000 Angoulême
présentation programmation collection médiation documentation liens
 
 

 



 

 



« Derrière le jeu formel de la maille crochetée qui convoquait une tradition féminine proche de mon histoire familiale calabraise où, au mitant des années 80, les jeunes femmes brodaient leur linge de maison avant leur mariage et leur mère produisaient de la layette en attente des futures naissances, la production d’objets crochetés que l’on pourrait qualifier de loufoques affirmait une prise de distance de ma génération avec ces codes. Ainsi, en regardant à nouveau, soit vingt ans après, les pièces que constituent l’ensemble des Objets en laine (…), je me demande si à cette prise de distance ne se glissaient pas également le commentaire d’une sexualité de la fin des années 90, « post-sida » en quelques sorte. Les communautés sexuelles avaient été portées à la connaissance du grand public, elles étaient en phase de banalisation mais peut-être pas encore dans un affichage très libre comme elles le sont devenues. Une idée de plaisir et de jeux s’inventait et peut-être même se réinventait.
En parallèle l’idée de communautés restreintes construites autour de l’usage de formes plastiques prenait corps. Les Objets en laine, (…) en proposant des situations inédites de contacts, en jouant formellement de l’espace d’exposition, en jouant de l’espace entre les mailles (…) ont participé à cela. Par ailleurs, la dimension unisexe pour les objets, un lâcher prise pour les performances qui n’envisageaient pas se situer dans une tradition féministe ont permis de simplement proposer des possibilités de désirs, d’actes, de conversations dans des suggestions légèrement pernicieuses qui se jouaient des attendus du «genre». Oui, par ces pièces, le désir est su, il est explicitement visible et revendiqué mais il se réalise derrière les mailles de véhicules confectionnés pour l’occasion. Mes véhicules sont ainsi pensés pour être tout à la fois révélateurs et protecteurs des désirs. »

Christelle Familiari, 2018

 

Historique
Restauration

 


Christelle Familiari

Née en 1972 à Niort. Vit et travaille à Rennes.

 

Les objets en laine

Pièce de 1998 réactualisée en 2018

Laine crochetée main par l’artiste, vue d’un accrochage à l’atelier avec de gauche à droite et
de haut en bas :
Cagoule de fête, Cagoule pour amoureux, Cagoule sans-gêne, Bras de fer, Bras pour
danser le slow, Slip à masturbation homme, Slip à masturbation femme, Slip à pénétration,
Soutien-gorge.
Ex. 2/5

acquisition 2018 | à l'artiste

n° inv. 018.6.1 à 9

Collection FRAC Poitou-Charentes
photo : ©Christelle Familiari, ©Paris, ADAGP

 

 

 

 

 
Haut de page |
Accueil