accueil FRAC Poitou-Charentes

 

 

 

 

 

 

63 Bd Besson Bey | 16000 Angoulême
présentation programmation collection médiation documentation liens
 
 

 



 

 





Fabrice Hybert procède par accumulations, proliférations, hybridations et opère de constants glissements entre les domaines du dessin, de la peinture, de la sculpture, de l'installation, de la vidéo mais aussi de l'entreprise et du commerce. « Prothèse mentale qui prolonge la pensée par le corps » ou « entreprise mettant en réseau des individus, des idées et des savoir-faire » (F.H.), son œuvre est polymorphe et l’ensemble de son travail peut s’envisager de façon métaphorique comme un organisme vivant en constante mutation. Dans ce dessin (Homme Ayant Mangé beaucoup de Champignons), qui fait partie de ses premiers travaux, il associe déjà des matériaux qui, a priori, s’excluent mutuellement (la résine et le fusain) et propose ainsi une première hybridation. Le croquis annoté pourrait être le constat d’une expérience, suggérant une possible transformation après ingestion et digestion de champignons, dont on ne connaît pas la nature (comestible, hallucinogène, toxique…) ; le titre et le ventre rebondi du personnage dessiné ne donnent qu’une vague idée de la quantité. Le rapport au corps, à l’organisme, les expérimentations et les transformations qui en découlent, oscillant du banal au grotesque, du monstrueux au fabuleux, témoignent chez Hybert d’une réflexion qui part de l’humain, de l’individu pour s’étendre jusqu’au fonctionnement et à l’organisation de la société.

Notice : FRAC PC/ID


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Le Premier Assureur (1989) de Fabrice Hybert présente un petit séquoia en pot contraint dans sa poussée naturelle par une planche de contreplaqué fixée à son sommet. Cette œuvre évoque l’hybridation de l’économique et du naturel, la façon dont l’homme adapte son environnement, son biotope, le transforme artificiellement pour l’exploiter au maximum de ses possibilités, jusqu’aux aberrations que l’on connait aujourd’hui… le tout pour satisfaire une logique économique. L’artiste explore ainsi les lois de l’économique générale, qu’il a de fait, appliqué à sa propre démarche en créant sa propre entreprise : URsarl (Unlimited Responsability sarl) qui assure la diffusion de ses œuvres : les productions Hybert. Tout son travail interroge les mutations passées et à venir de nos sociétés occidentales fondées sur l’échange, qui à travers la création de formes évolutives, la mise en œuvre de stratégies nouvelles de réseaux… implique la mutation des objets et l’hybridation des fonctions.

Notice : FRAC PC/ID

 

Historique
Restauration

 


Fabrice Hybert

Né en 1961 à Luçon (Vendée).
Vit et travaille à Paris.

 

 

Fabrice Hybert, Homme Ayant Mangé beaucoup de Champignons, coll. FRAC PC

 

Homme Ayant Mangé beaucoup de Champignons

1986

fusain, résine, fibre de verre
67 x 57 cm

acquisition 1990 | à la galerie Arlogos, Nantes

n° inv. 990.15.1


Collection FRAC Poitou-Charentes
©Paris, ADAGP, 2011

 

 

 

 

 

 

Fabrice Hybert, Autoportrait, coll. FRAC PC

 

Autoportrait

1988

fusain sur papier
79 x 59 cm

acquisition 1990 | à la galerie Arlogos, Nantes

n° inv. 990.14.1


Collection FRAC Poitou-Charentes
©Paris, ADAGP, 2011

 

 

 

 

 

Hybert, Monstres coll FRAC pc

Monstres

1988

fusain sur papier
78 x 58 cm

acquisition 1990 | à la galerie Arlogos, Nantes

n° inv. 990.13.1


Collection FRAC Poitou-Charentes

 

 

 

 

 

 

Fabrice Hybert, Change, coll. FRAC PC

 

Change

1989

distributeur de monnaie, miroir
84 x 57 x 24 cm

acquisition 1989 | à l'artiste

n° inv. 989.1.1


Collection FRAC Poitou-Charentes
photo : Richard Porteau
©Paris, ADAGP, 2011

 

 

 

 

 

 

Fabrice Hybert, Le Premier Assureur, coll. FRAC PC

 

Le Premier Assureur

1989

séquoia et planche
dimensions variables

acquisition 1990 | à la galerie Arlogos, Nantes

n° inv. 990.16.1


Collection FRAC Poitou-Charentes
©Paris, ADAGP, 2011

 

 

 

 

 

 

Fabrice Hybert, Dix (Les Meubles parlent), coll. FRAC PC

 

Dix (Les Meubles parlent)

1989

carbone sur papier
51 x 66 cm

acquisition 1990 | à la galerie Arlogos, Nantes

n° inv. 990.12.1


Collection FRAC Poitou-Charentes
©Paris, ADAGP, 2011

 

 

 

 

 

Hybert, Machines, coll FRAC pc

Machines Autonomes

1989

fusain et huile sur papier
60 x 78 cm

acquisition 1990 | à la galerie Arlogos, Nantes

n° inv. 990.11.1


Collection FRAC Poitou-Charentes

 

 

 

 

 

 

Fabrice Hybert, Sans titre, coll. FRAC PC

 

Sans titre

1992

élastomère
156 x 97 x 14 cm

acquisition 1992 | à la galerie Arlogos, Nantes

n° inv. 992.9.1


Collection FRAC Poitou-Charentes
photo : Christian Vignaud
©Paris, ADAGP, 2011

 

 

 
Haut de page |
Accueil