accueil FRAC Poitou-Charentes

 

 

 

 

 

 

63 Bd Besson Bey | 16000 Angoulême
présentation programmation collection médiation documentation liens
 
 

 



 

 



 

Le bois est le matériau de prédilection d’Émilie Perotto. Ses sculptures et installations sont constituées d’assemblages de formes et de contreformes (éléments récupérés du travail de soustraction de la sculpture), en stratifié, en aggloméré ou en contreplaqué. Les découpes et les chutes, les rebuts et formes usinées ou issues de la menuiserie sont des éléments à part entière qui composent le répertoire formel de l’artiste. Jeux de construction (pour Mur de chutes) ou de soustraction (Un duel au soleil [Rejeu Revanche]) son travail questionne le champ de la sculpture dans sa relation à l’objet, au savoir-faire et à la production ainsi que dans sa capacité à faire image.

Notice FRAC PC/ID

 

 

"En 2006, à l'occasion de l'exposition L'égosystème, qui célébrait les 10 ans de la Station au Confort Moderne à Poitiers, Émilie réalise Comme le chat n'est pas là, les formes glissent, une reproduction à l'échelle 1 des arbres à chat, en bois aggloméré et stratifié de couleur. Ces arbres à chat étaient compilés et assemblés entre eux par un certain nombre de planches de bois aggloméré et stratifié. Ces planches formaient un rectangle au sol, évoquant une composition abstraite. (…)
Cette sculpture est une pièce importante, qui lui a permis de choisir des directions décisives.
Il y a quelques mois, on lui a demandé de montrer Comme le chat n'est pas là, les formes glissent dans un contexte précis. En premier lieu le ravissement de retrouver sa sculpture, la déballer, la remonter. Ce qui importait, c'était de vivre le moment de l'assemblage. Comme faire un grand puzzle dont il faut se projeter l'image finale. Avec pour tout indice le souvenir de sa fabrication. Installer cette sculpture allait être un moment quasi méditatif de retour aux sources. retrouver les fondements de son travail. les appréhender à la lumière de 5 années d'expériences nouvelles.
Une fois la sculpture assemblée, l'œuvre ne semblait pas moins réussie que dans le passé, mais la forme finale ne révélait en rien le puzzle qu'elle était en réalité, ni l'enquête qu'Émilie avait réalisée pour retrouver la forme originelle. Les projections mentales qu'on pouvait faire une fois la pièce assemblée semblaient bien moins intéressantes que celles possibles à l'état de pièces détachées. (…)
Depuis février 2012, Comme le chat n'est pas là les formes glissent, s'expose dans sa version ultime. c'est à dire en pièces détachées organisées au sol et adossées au mur. Comme le déploiement des membres de la sculpture, une fois celle-ci désossée."

Notice : Galerie ACDC

Historique
Restauration

 


Émilie Perotto

Née en 1980 à Nice. Vit et travaille à Lyon.

 

 

 

Emilie Perotto

Comme le chat n’est pas là, les formes glissent, (épisode 2, le désossage)

2006 – 2012

sculpture, bois (aggloméré, stratifié, contreplaqué, médium), pied de lampe, juda et métal
200 x 300 x 500 cm

acquisition 2012 | don de l'artiste via la galerie ACDC, Bordeaux

n° inv.012.27.1

Collection FRAC Poitou-Charentes

photo : ©Emilie Perotto

 

 

 

 

 

Emilie Perotto, coll. FRAC PC Emilie Perotto, coll. FRAC PC

Un duel au soleil (Rejeu Revanche)

2007

bois, médium, aggloméré, hêtre, métal, peinture martelée
78 x 275 x 153 cm

acquisition 2009 | à la galerie ACDC, Bordeaux

n° inv.009.3.1

Collection FRAC Poitou-Charentes

photo : ©Emilie Perotto

 

 

 

 

 

 

Emilie Perotto, coll. FRAC PC

Mur de chutes

2004-2009

installation, bois contreplaqué, MDF, topan, aggloméré stratifié, pin et clous
dimensions variables

acquisition 2009 | à l'artiste

n° inv.009.2.1

Collection FRAC Poitou-Charentes

photo : ©Emilie Perotto

 

 

 
Haut de page |
Accueil