accueil FRAC Poitou-Charentes

 

 

 

 

 

 

63 Bd Besson Bey | 16000 Angoulême
présentation programmation collection médiation documentation liens
 
 

 



 

 



 

« Une société, explique Dan Peterman, comme un individu, révèle beaucoup sur elle-même par ce qu’elle met au rebut et ce qu’elle préserve. Il est possible de formuler une juste critique de la société, de ses valeurs, de ses habitudes de consommation et de gaspillage en observant de près ces processus. »
S’inspirant des erreurs, des accidents et des dysfonctionnements engendrés par les systèmes de production, de consommation, mais aussi de recyclage, ses œuvres – toujours réalisées avec une très grande économie de moyen – si elles indiquent parfois une possible solution, en expriment toujours les effets pervers et les dangers latents. Les rebuts, les déchets, et plus particulièrement le plastique, reprennent forme et sens dans l’œuvre With carrying Case Series (1990/92). Constitué de cinq valises à outils, moulées en plastique recyclé, cet ensemble donne à voir un effet de concurrence entre l’original et l’empreinte, celui-ci semblant remporter ici la victoire sur la technologie appelée à devenir de plus en plus vite obsolète par son renouvellement incessant. Dans un souci extrême d’éthique et d’écologie, l’artiste fait reposer sa démarche sur le recyclage des déchets produits par l’industrie comme condition d’existence et de validité de ses productions. Pour l’artiste, la transmutation du déchet en œuvre d’art permet son inscription dans un système pensé dans sa globalité et dans sa complexité, et constitue sa seule légitimation possible, sa seule pérennisation envisageable aujourd’hui.

Notice FRAC PC/ID

Historique
Restauration

 


Dan Peterman

Né en 1960 à Minneapolis (USA). Vit et travaille à Chicago.

 

 

Dan Peterman, coll. FRAC PC

With carrying Case Series, suite of five

1990-92

5 valises avec leur moulage interne, résine polystyrène laquée

acquisition 1993 | à l'artiste

n° inv.993.16.1 à 5

Collection FRAC Poitou-Charentes

photo : Christian Vignaud

 

 

 

 
Haut de page |
Accueil