accueil FRAC Poitou-Charentes

 

 

 

 

 

 

63 Bd Besson Bey | 16000 Angoulême
présentation programmation collection médiation documentation liens
 
 

 



 

 



C’est alors qu’il vit en France pour fuir le Franquisme, qu’Antonio Saura fait la rencontre d’André Breton et du Surréalisme. Il développe aussitôt la pratique d’une peinture abstraite parfois qualifiée d’expressionniste. De retour en Espagne en 1957, il crée le groupe El Paso (actif jusqu’en 1960) qui prône une peinture informelle synonyme de liberté face au carcan de la dictature.
Cependant, il revient vite à la figure. Son inspiration prend source au Prado, influencé par les grands maîtres de la peinture espagnole (Vélasquez, Goya, Le Greco, Zurbaran, Picasso…). Les séries développées se regroupent sous trois thèmes majeurs (portraits imaginaires, autoportraits, crucifixions). Bien que présente, la figure se délite sous l’effet d’un geste pictural frénétique quasi destructeur. À l’instar du dessin présenté et datant d’une période dédiée à l’abstraction, l’objectif de ce geste fébrile n’est pas de viser une représentation, mais de susciter une émotion face à un phénomène graphique.

notice FRAC PC/HD

 

Historique
Restauration

 


Antonio Saura

Né en 1930 à Huesca (Espagne). Décédé en 1998.

 

 

Saura, coll. FRAC PC

Sans titre

1956

dessin, feutre noir sur papier
77,2 x 55 cm

acquisition 1985 | à Ch. Cheneau, Paris

n° inv. 985.32.1

Collection FRAC Poitou-Charentes
photo : Richard Porteau
©Paris, ADAGP, 2011

 

 
Haut de page |
Accueil