accueil FRAC Poitou-Charentes

 

 

 

 

 

 

63 Bd Besson Bey | 16000 Angoulême
présentation programmation collection médiation documentation liens
 
 

 



 

 



 

Dans une exploration de la réalité, Jean-Luc Vilmouth interroge deux typologies d’objets : ceux qui apparaissent selon les circonstances et lois dictées par la nature et ceux qui naissent de nécessités technologiques désirées par l’homme. Ignorant toutes préoccupations formalistes, il s’intéresse à leur potentiel, leur mémoire, les mécaniques auxquelles ils doivent se soumettre (évolution, dégradation…).
Ici, un principe d’équivalence se joue entre trois objets de nature et de statuts différents : une plante verte (organisme naturel), un bloc de béton cellulaire (pierre artificielle), un cercle de métal (témoin de la fabrication industrielle). Le visiteur ne peut que se fier à l’énoncé de l’uniformité de poids (l’interdiction - souvent frustrante - de toucher ne permettant de l’éprouver physiquement), ce qui l’oblige à constater ses limites à évaluer les choses par le seul regard.
Le principe valable au départ de l’exposition, est peu à peu perturbé : la plante verte continue de pousser, au-delà de son indexation à l’œuvre, résistant finalement aux objets artificiels qui restent figés dans leur forme. L’œuvre elle-même devient autre, pour donner à voir au-delà du principe basé sur l’identité du poids, son propre dépassement ainsi que la façon dont l’« objet » extrait de la nature à la capacité d’être autre chose tout en restant le même.

Notice FRAC PC

Historique
Restauration

 


Jean-Luc Vilmouth

Né en 1952 à Creutzwald. Vit et travaille à Paris.

 

 

 

jean-Luc Vilmouth, coll. FRAC PC

Trois objets d'un poids absolument identique

1977

fonte, plante, béton cellulaire

acquisition 1991 | à l'artiste

n° inv. 991.33.1 à 3

Collection FRAC Poitou-Charentes
photo : Richard Porteau
©Paris, ADAGP, 2011


 
Haut de page |
Accueil