accueil FRAC Poitou-Charentes

 

 

 

 

 

 

63 Bd Besson Bey | 16000 Angoulême
présentation programmation collection médiation documentation liens

 

 

Médiation

 

__les actions de médiation du FRAC Poitou-Charentes

La médiation est un accompagnement qui favorise l’accès et la compréhension de l’art contemporain par le dialogue, dans un souci de respect et de proximité entre les publics, les œuvres et les artistes.

La priorité est toujours donnée à la compréhension des œuvres et des démarches des artistes, dont le travail va induire les questionnements, les doutes et les réflexions critiques qui participent de la compréhension du monde d’aujourd’hui.

Dans le cadre de ses missions de sensibilisation et de formation à l’art contemporain, le FRAC Poitou-Charentes propose différents types d’activités et d’outils à destination de tous les publics sur l’ensemble du territoire régional : visites d'information, visites accompagnées, rencontres et rendez-vous, ateliers et résidences d'artistes, modules d'œuvres en situation d'exposition, etc.


Le FRAC Poitou-Charentes apporte ses compétences professionnelles à toute structure ou personne désireuse de mettre en œuvre des actions et des projets artistiques et culturels. Pour chacune de ces actions un conventionnement définit les engagements de chacun des partenaires.

Le FRAC bénéficie du soutien du Rectorat de l'académie de Poitiers / Délégation Académique à l'Action Culturelle, par la mise à disposition d'un enseignant chargé de mission au service des publics du FRAC.

Ses actions sont soutenues par le Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Poitou-Charentes, le Ministère de l’Éducation Nationale / Rectorat de l’Académie de Poitiers / DAAC et la Région Poitou-Charentes.

 


 

 

Contacts

Stéphane Marchais
Chargé des publics, médiateur

Julie Perez
Médiatrice


05 45 92 87 01
info[arobase]frac-poitou-charentes.org

 


 

 

 

Collège & Patrimoine
Avec l'opération Collège & Patrimoine, le Conseil Général facilite l'accès des collégiens aux sites culturels et patrimoniaux de la Charente. Le FRAC Poitou-Charentes est l'une des 15 structures partenaires qui s'inscrivent dans le dispositif et sont en mesure d'accompagner des projets pédagogiques.
http://www.cg16.fr/education-formation/les-colleges/college-patrimoine/

 

PEAC GrandAngoulême

GrandAngoulême est aujourd’hui engagé, avec le soutien du Ministère de la culture et de la communication et du Ministère de l’éducation nationale, dans la démarche des Parcours d’éducation artistique et culturelle (PEAC).
Son objectif est de créer d’ici 2020 une politique d’accès à la culture pour le jeune public à l’échelle des 38 communes de GrandAngoulême.
Son défi est de permettre à tous les jeunes d’avoir accès aux pratiques artistiques et aux œuvres présentées dans les établissements culturels.
15 groupes de jeunes, du CE2 à la Terminale, participeront sur l’année à des résidences pédagogiques menées par des artistes associés, bénéficiant ainsi de 15 heures d’intervention artistique chacun tout au long de l’année.

 

 

Dans les expositions du FRAC
à Angoulême et à Linazay

 

POUR TOUS

• à Angoulême, visite accompagnée chaque premier dimanche du mois à 16h
• les rendez-vous
• les rencontres avec les artistes
• les conférences
• les vernissages
Entrée libre

En complément, des ressources documentaires accompagnent les visiteurs dans leur découverte des expositions :
• le guide de visite
• le dossier documentaire : mis à disposition des visiteurs dans l'exposition, il comporte une sélection de textes critiques et d'articles sur les artistes exposés.
• une sélection d'ouvrages consultable au centre de documentation.

public_wood

 

POUR LES GROUPES
(scolaires, amateurs, centres de loisirs…) :

• la visite accompagnée
Accompagnés des médiateurs, les visiteurs précisent leur perception, leur appréhension et leur compréhension des œuvres. Depuis l’exposition, ils engagent une réflexion critique et ouverte qui, partant des enjeux artistiques, s’élargit aux questions de société.
Gratuit
Uniquement sur inscription préalable au 05 45 92 87 01

public_eesi

 

POUR LES "PERSONNES-RELAIS"
(adultes en charge de groupes : enseignants, documentalistes, animateurs culturels…) :

• la visite d'information
Ce temps spécifique de rencontre et de dialogue est programmé en début de chaque exposition. Découvrir la démarche d’un artiste, analyser les enjeux artistiques et intellectuels d’une exposition, préparer une visite et son suivi pédagogique, en sont les objectifs principaux.
Remise d’un dossier d’accompagnement.
Gratuit

Public EESI

 

POUR LES ENFANTS de 6 à 10 ans :

• Les vacances au FRAC : la Fabrique du regard
La Fabrique du regard se déroule sur 3 à 5 jours, durant les vacances scolaires. Immergé dans l’exposition, le groupe d’enfants explore les œuvres et les démarches des artistes à travers des ateliers de pratique artistique.
Pour les groupes et individuels
Inscription obligatoire
, en deçà de quatre enfants l’atelier n’aura pas lieu.

• Disponible à l'accueil de l'exposition : le carnet de route. Document ludique, il permet de découvrir l'exposition en s'amusant.

Fabrique

 

Invitation de Karine Klonowski lors de l'exposition C'est incroyable comme on grandit.
Atelier auprès d'un groupe d'enfants dans le cadre des stages Arts et Sports, dispositif proposé par la ville d'Angoulême.

 

 

Les dispositifs de diffusion hors les murs

 

À PARTIR DES ŒUVRES DE LA COLLECTION


• Le Module d’œuvres en situation d’exposition
Le module réunit 2 à 5 œuvres sélectionnées autour d’une problématique liée aux enjeux artistiques (histoire, concepts, attitudes, formes) ou de société (écologie, droits de l’homme, média, consommation) présents dans la collection.

Les modules permettent aux collectivités territoriales, et aux partenaires de l’Éducation Nationale, aux enseignants ou aux équipes pédagogiques intéressés de recevoir dans leur établissement des œuvres originales, de travailler avec leurs élèves ou leurs publics autour des problématiques proposées dans une relation de proximité avec les œuvres, de penser en concertation avec les services du FRAC les conditions de choix et d’exposition qu’impose le dispositif.

Le module est installé dans une salle sécurisée de l’établissement qui lui est consacrée.

La durée du prêt est de quatre à six semaines (et s’inscrit généralement entre les périodes de vacances scolaires).

Remarque : le choix concerté des œuvres proposées reste soumis à leur disponibilité ou à des conditions particulières d’exposition pour certaines d’entre elles (installations notamment).

La présence des œuvres fait l’objet d’une convention qui définit l’engagement des partenaires.
Elle porte sur la sécurité, l’assurance, les interventions du service de médiation et, en retour (pour les établissements scolaires), les visites dans les expositions du FRAC.
Le prêt est conventionné et comprend le coût de l'intervention des services de médiation et de régie du FRAC.

 

 

AVEC LES ARTISTES


Dans une volonté d’élaborer de nouvelles approches pédagogiques et cognitives, l’invitation d’un artiste au sein d’un établissement scolaire permet d’aborder de façon approfondie une démarche artistique et la création actuelle.
Chaque projet est porté par l’équipe éducative et mené en partenariat avec le FRAC, qu’il corresponde à un projet d’établissement, un atelier artistique ou une résidence d’artiste.

Atelier de pratique
L’intervention d’un artiste au sein d’un atelier de pratique est un temps de rencontre et d’expérimentation. Construit sur une durée de 3 à 5 jours, il croise projet pédagogique et approche d’une pratique artistique singulière.

Résidence d’artiste
L’accueil d’un artiste en résidence conjugue pédagogie de projet et aide à la création. Pour l’artiste il s’agit d’un temps de création, de transmission et de partage de son exigence et de son expérience professionnelle. Pour les élèves et l’équipe éducative, cette rencontre devient l’axe d’un projet pédagogique qui se fonde sur des enjeux artistiques riches de partages, d’expérimentations et de collaborations.

Chaque projet est porté par l’équipe éducative et mené en partenariat avec le FRAC.
Le budget de l’opération (rémunération de l’artiste, production d’œuvres, production de l’atelier ou de la résidence, exposition) se construit en fonction du projet (type d’intervention et durée) et peut bénéficier de subventions.

 

 

 

Atelier hors les murs

 

Le FRAC Poitou-Charentes, associé à l’ÉESI, est partenaire du PEAC du GrandAngoulême.
Ensemble, ils coordonnent les résidences de deux jeunes artistes plasticiens dans des établissements scolaires du territoire.

Loris Estival
Bureau d’études pour la fin du monde

« Nous vivons dans un monde où les dérèglements climatiques sont porteurs de catastrophes meurtrières, de plus en plus rapprochées dans le temps. N’oubliant pas non plus les catastrophes provoquées directement par l’humain, les survivalistes se préparent individuellement, «au cas où», construisant abris, bunkers, ou embarcations pour être préparés à ce qui les effraye le plus.
Un des types d’architecture protectrice les plus connus est certainement celui de l’«arche», à l’origine présent dans le Coran et la Bible. Et si ce mythe était un support idéal pour penser de nouvelles utopies en partant de zéro ? Sans retour possible à la terre ferme ? (...)
En se basant sur la possibilité fictionnelle de l’anéantissement par les eaux de ce que nous connaissons, j’aimerais, avec trois classes d’élèves de spécialités et centres d’intérêts différents, constituer un bureau d’études visant à l’élaboration collective d’un ou plusieurs prototypes d’ «arches». Le but de ce bureau d’études étant dans un premier temps de réfléchir sur les enjeux moraux, philosophiques et éthiques d’une telle entreprise, dans un second temps d’imaginer un design fictionnel où forme et fonction sont les maîtres mots (infrastructures, mobilier, forme du navire) puis, dans un troisième temps, de concevoir une exposition dont le but étant ironiquement de convaincre les plus hautes instances de la nécessité absolue d’un tel projet, à l’aide de maquettes, prévisualisations 3D, plans, éléments de mobiliers, vidéos promotionnelles , etc. »

janvier - mars 2018
école Alfred de Vigny à Nersac
collège Elisabeth et Robert Badinter à La Couronne
collège René Cassin à Gond-Pontouvre

février - avril 2018
lycée des Métiers du Bâtiment à Angoulême

 

 

Gauvain Manhattan
Portraits

Gauvain Manhatan souhaite intervenir dans un établissement afin d'y réaliser de grandes fresques murales à l'effigie de personnalités souvent méconnues du public, exclusivement issues de minorités (ethniques, religieuses , sexuelles , etc.), dans le but d'estomper la surreprésentation d’un modèle que ce soit dans les médias, la classe politique, les chefs d'entreprise.
« Les personnalités que je souhaite représenter auraient toutes accompli de grandes choses dans leurs domaines, mais pour une raison qui m'échappe, seraient ou sont écartées du premier plan de la scène du fait de leur différence.
Je voudrais qu'avec les élèves nous réalisions de 3 à 6 portraits sur de grands panneaux de bois qui seraient ensuite fixés aux murs de l'établissement à des endroits stratégiques pour que ceux qui passent devant soient parfois indifférents et parfois interloqués . Et que de cela naisse une volonté de comprendre et de rechercher qui est cette personne devant qui je passe tous les jours sans avoir la moindre idée de qui elle est. Ainsi en demandant à d'autres élèves , au personnel enseignant ou en cherchant sur internet , cela pousse les élèves à la démarche d'aller chercher spontanément hors des choses vues dans le programme scolaire et à terme d'éveiller une curiosité accrue et un respect de la différence.
Chaque portait serait sur un assez grand format, environ 2m sur 1m, afin d'être visible de loin. De plus, ils seront pixellisés de manière à ce que lorsqu'on se trouve trop près, on n'arrive pas à distinguer de forme figurative, mais que plus on s'éloigne et plus les couleurs adjacentes se mélangent et forment une image nette. Ce procédé est justifié par l'aspect "oublié" des personnes représentées et la constante "apparition/disparition" de l'image. De plus, cette technique permettrait aux élèves de participer activement à la réalisation des portraits , car elle est similaire à la "peinture au point" en délimitant clairement les zones à peindre au préalable , ainsi pas besoin de savoir ni dessiner ni peindre particulièrement bien. »

dates à préciser
collège Michel Palet à Angoulême
collège Jules Michelet à Angoulême
CSCS Grande Garenne-Sillac-Frégeneuil à Angoulême

 

Haut de page |
Accueil